3 Boulevard du Lycée, 74000 Annecy
Amicale philatélique d’Annecy
La Poste Sarde: Taxes des Lettres Affranchies Insuffisantes

La Poste Sarde: Taxes des Lettres Affranchies Insuffisantes

En application de l’article 14 de la Convention postale sarde du 9 avril 1854, il existe deux situations principales (cliquez à droite).

1. Le Courrier est à destination des Etats Sardes :

La lettre est timbrée en fonction de sa destination (lettre en port local ou lettre pour le reste des Etats Sardes).

Exemple (en haut): La lettre d’Annecy pour Chambéry est affranchie à 20 centimes comme une lettre simple 1er échelon (poids moins de 7,5g, tarif du 1er janvier 1851). Après contrôle de son poids, 8 grammes, elle est considérée comme lettre de 2ème échelon (mention manuscrite « 8 / 2 ») dont la taxe est de 40 centimes. Le timbre apposé sur la lettre est pris en compte et le complément de taxe à percevoir (20 centimes, « 2 » décimes) est à la charge du destinataire (mention manuscrite « supplément de taxe »), sans taxe supplémentaire.

2. Le courrier est à destination de l’étranger :

Si l’affranchissement de la lettre est insuffisant, la taxe est calculée en fonction des conventions passées entre la Sardaigne et les pays concernés. Pour la France la taxe d’une lettre simple est fixée à 50 centimes, pour la Suisse la taxe est de 40 centimes en application des conventions de 1850.

Exemple 1 (en bas) : Lette d’Aix-les-Bains de 1856 pour Bourgoin, affranchie à 10 centimes avec le timbre à date d’AIX LES BAINS 19 JUIN 56. Il manque donc 40 centimes. La poste applique le cachet TIMBRE INSUFFISANT, taxe 5 décimes noire au tampon et cachet d’entrée en France SARD.1 PONT DE BEAUVOISIN 20 JUIN 56 en rouge. Les timbres ne sont pas décomptés.

Exemple 2 (en haut) : Lettre de Saint Genix pour Carouge (Canton de Genève) La ville de Carouge a été sarde jusqu’en 1816. Après le Traité de Turin, la ville de Carouge a été cédée au canton de Genève. La lettre est affranchie à 20 centimes avec une adresse erronée : Carouge en Savoie. La taxe des lettres simples pour le canton de Genève est fixée à 40 centimes. Le destinataire doit donc payer le maximum de la taxe, soit 40 centimes (taxe genevoise apposée au tampon noir).

Les Quatre Emissions de Sardaigne 1851-1861

Les Quatre Emissions de Sardaigne 1851-1861

Auteur : Louis Mermin, Amicale philatélique d’Annecy

Résumé : Le développement du courrier et une meilleure gestion financière des services postaux vont entraîner la création du timbre-poste au XIXe siècle. Le Royaume de Piémont-Sardaigne, en choisissant la modernité, va émettre une première série de 3 timbres le 1er janvier 1851 qui sera remplacée le 11 octobre 1853 par une seconde émission de 3 timbres. Le 18 avril 1854, c’est une troisième émission de 3 timbres qui est mise en service. La quatrième émission est mise en circulation en juin 1855, avec 3 timbres qui seront complétés de 2 timbres le 1er janvier 1858 et d’un timbre en 1861. Ils laisseront alors la place aux timbres du Royaume d’Italie.

Cette présentation fit partie du programme de la Journée Marcophile, Annecy, le 20 mai 2017, organisé par la section Rhône-Alpes de l’Union Marcophile.

Téléchargement : Les quatre émissions de Sardaigne 1851-1861

La Poste Sarde dans l’Arrondissement d’Annecy 1816 – 1860

La Poste Sarde dans l’Arrondissement d’Annecy 1816 – 1860

Auteur : Dr. Wolfgang Martin, Amicale philatélique d’Annecy

Résumé : Finie la période révolutionnaire et napoléonienne, le 1 janvier 1816, l’administration sarde est de nouveau installée dans l’ancien duché de Savoie dont l’arrondissement d’Annecy fut une circonscription administrative. Cette présentation montre l’évolution des services postaux à partir de cet événement. Elle démarre avec le contexte historique et discute la période de rétablissement de la Poste sarde de 1816 à 1818. Ils suivent des chapitres sur les marques linéaires sardes, sur les timbres à date sarde et sur d’autres marques (franchise, journaux, retard, oblitérante, rayon limitrophe). Finalement, il suit un chapitre sur la transition des services postaux de l’annexion de la Savoie par la France, le 14 juin 1860, jusqu’à décembre 1860.

Cette présentation fit partie du programme de la Journée Marcophile, Annecy, le 20 mai 2017, organisé par la section Rhône-Alpes de l’Union Marcophile.

Téléchargement : La Poste Sarde dans l’Arrondissement d’Annecy 1816 – 1860

1851 :  Oblitération par « Nœud d’amour » ou « Nœud de Savoie »

1851 : Oblitération par « Nœud d’amour » ou « Nœud de Savoie »

La première émission de Savoie est mise en circulation le 1er janvier 1851. Rien n’est prévu pour l’oblitération sauf les bureaux de direction de région qui sont dotés d’un cachet d’essai appelé « Nœud d’amour ou de Savoie ». Pour la Savoie seul CHAMBÊRY en a été doté. Il a servi  jusqu’à l’arrivée de la grille Sarde type  « ROMBI » en Mai 51. La plupart des bureaux ont utilisé pendant cette période l’oblitération à la plume, avec les cachets à date ou avec diverses marques anciennes. Cette oblitération est TRÈS RARE.

Exemple: Lettre au départ d’ANNECY pour CHAMBÉRY. Oblitération au départ sur 20 c Bleu Clair par une marque ancienne:  CS.2R ( Courrier Sarde 2ème Rayon) et apposition à l’arrivée au bureau de CHAMBÉRY de l’oblitération  « Nœud d’amour » ou « Nœud de Savoie ».
Sur la lettre Cachet à date de départ double cercle : ANNECY 6 MARS 1851. Pièce probablement unique.

Article connexe: Un Nœud d’Amour ou la passion pour une lettre

Un Nœud d’Amour ou la passion pour une lettre

Un Nœud d’Amour ou la passion pour une lettre

Auteur : Louis Mermin, Amicale Philatélique d’Annecy

Résumé : Les oblitérations de Savoie sur timbre-poste du premier trimestre de 1851 sont rares et souvent spectaculaires. En voici la preuve pour une lettre de Yenne à Thonon dont le timbre-poste a été annulé par le Nœud d’Amour de Chambéry. Exceptionnel !!

Téléchargement: Un Nœud d’Amour ou la passion pour une lettre

Page marcophile connexe: 1851 : Oblitération par « Nœud d’amour » ou « Nœud de Savoie »