3 Boulevard du Lycée, 74000 Annecy
Amicale philatélique d’Annecy
Les Marques Postales et Timbres à Date de Thônes et ses Vallées au 19° Siècle

Les Marques Postales et Timbres à Date de Thônes et ses Vallées au 19° Siècle

Auteurs : Dr. Wolfgang Martin et Louis Mermin, Amicale Philatélique d’Annecy

Résumé : Thônes (arrondissement d’Annecy, Haute-Savoie), situé dans le Massif des Aravis, occupe une situation géographique privilégiée, qui depuis longtemps lui confère un rôle de centre administratif et économique. Thônes obtient un bureau de Poste créé le 1er septembre 1834. Il resta le seul bureau de la  Poste sarde dans le Massif des Aravis. Cet article montre les marques postales sardes employées de 1834 à 1860 par le bureau de Thônes ainsi que les timbres à date de la Poste française de 1860 jusqu’au début du 20° siècle. Il présente aussi des  chapitres sur la poste rurale et la boîte mobile de Thônes. En 1868, un bureau de Poste est ouvert au Grand-Bornand, et en 1895, un bureau d’un facteur boîtier est installé à La Clusaz. Finalement, en 1898, les services postaux furent améliorés avec l’engagement du tramway à vapeur d’Annecy à Thônes, le « TAT ». Thônes fut desservi par les convoyeurs de cette ligne ferroviaire jusqu’à 1930, date de la fermeture de la ligne.

Téléchargement: Les Marques Postales et Timbres à Date de Thônes au 19° Siècle

Articles connexes :

Page marcophile connexe :

 

Les Marques Postales et Timbres à Date de Duingt au 19° Siècle

Les Marques Postales et Timbres à Date de Duingt au 19° Siècle

Auteurs : Dr. Wolfgang Martin, Dr. Jean-Pierre Déplante, Louis Mermin, Amicale Philatélique d’Annecy

Résumé : Duingt (arrondissement d’Annecy, Haute-Savoie) est un petit village de la rive gauche du lac d’Annecy avec une longue histoire très intéressante. L’histoire postale de Duingt démarre avec l’utilisation de la route de la route Annecy-Faverges-Ugine-L’Hôpital (Albertville à partir de 1836) par des estafettes à cheval (1828). Le premier bureau de poste fut ouvert en 1838. Cet article montre les marques postales sardes employées de 1838 à 1860 par le bureau de Duingt ainsi que les timbres à date de la Poste française de 1860 jusqu’à la fermeture du bureau en 1886. Il présente aussi des  chapitres sur la poste rurale et la boîte mobile de Duingt. En 1888, un nouveau bureau fut ouvert à Saint-Jorioz, une commune voisine, successeur du bureau de Duingt. En guise de « consolation », un bureau de facteur-receveur municipal fut ouvert le 1er mai 1888 à Duingt. En 1897, les services postaux furent améliorés avec l’engagement des bateaux du Lac d’Annecy et finalement, Duingt et Saint-Jorioz furent desservis par les convoyeurs de la ligne ferroviaire d’Annecy à Albertville en 1901.

Téléchargement: Les Marques Postales et Timbres à Date de Duingt au 19° Siècle

Dernière mise à jour le 3 novembre 2016.

Article connexe:

1818: Les timbres à date linéaires

1818: Les timbres à date linéaires

1818: Les timbres à date linéaires (mois et quantième) furent introduits par il regolamento servicio delle poste (art. 42) du 12 août 1818 pour permettre à la Poste Sarde de contrôler le temps de parcours des lettres. Leur emploi à Annecy est connu de 1820 à 1840, à partir de 1841 seulement avec les marques PP.

Avant cette date, les lettres Sardes restent non datées.

Exemple : Marque M3 (marque française grattée) d’ « ANNECI » sans timbre à date sur lettre pour Evian du 2 janvier 1817, taxée « 3 » (soldi), tarif du 19 septembre 1772, rétabli 1816 – 1818.

Source: Vollmeier, Paolo (ed.) : Storia Postale del Regno di Sardegna dalle Origini all’Introduzione de Francobollo, volumes I, II, III, Castagnola (Suisse), 1985.

Les Timbres à Date Type 18 de France

Auteur : Dr. Wolfgang Martin, Amicale Philatélique d’Annecy
Résumé : L’identification des types des timbres à date français par un numéro d’ordre fut proposée par Langlois et Gilbert en 1937 dans leur ouvrage sur les marques postales d’Alsace et de Lorraine. Cette typologie s’est établie comme convention et a été retenu pour les types 11 à 17 ainsi que 22 à 24. Mais, les travaux de Langlois et Gilbert ne couvrent que la période où ces deux provinces étaient françaises qui se termine en 1871 avec la perte de deux provinces. André Lautier a proposé une classification pour les timbres à date manuels postérieurs aux types 18 & 25 de 1884-1969. Il n’existe donc plus de désignation conventionnelle pour les années de 1875, l’année ou il apparaît un timbre qui suit les T16 et T17 de la classification de Langlois et Gilbert et qui est appelé soit T17bis ou T18, à 1884 où la classification de Lautier démarre. C’est cette période entre les deux classifications que je traite dans cet article.

Téléchargement : Les Timbres à Date Type 18 de France