3 Boulevard du Lycée, 74000 Annecy
Amicale philatélique d’Annecy
1869 – Une lettre locale acheminée par le convoyeur Barr à Strasbourg

1869 – Une lettre locale acheminée par le convoyeur Barr à Strasbourg

On connait l’emploi du timbre dit « convoyeur station » de la ligne Barr à Strasbourg « BARR.ST. » de 1868 à 1870. La dernière station avant Strasbourg, c’est Lingolsheim qui appartint à la circonscription postale de Strasbourg. Par conséquent, on peut trouver des lettres locales de Lingolsheim à Strasbourg (lettres nées et distribuables dans la circonscription postale du même bureau, tarif du 1er janvier 1863) marquées par le timbre convoyeur station. C’est une combinaison peu commune.

Exemple : Lettre simple locale de Lingolsheim pour Strasbourg affranchie de l’émission Empire lauré (YT n° 28, 10c, tarif du 1er janvier 1863), marquée par le convoyeur du 1° départ, le 25 juillet 1869, oblitérée par GC 3465 de Strasbourg et arrivée le même jour (timbre T16 de Strasbourg au verso).

En 1869, Lingolsheim n’était pas encore doté d’un bureau de poste. Le premier bureau de poste de Lingolsheim a été ouvert par l’administration de l’occupation allemande, le 1er avril 1875.

1868 – La fausse couronne de Dannemarie des convoyeurs stations de la ligne ferroviaire Besançon à Dijon

1868 – La fausse couronne de Dannemarie des convoyeurs stations de la ligne ferroviaire Besançon à Dijon

Dannemarie (depuis 1922 Dannemarie-sur-Crête) est situé dans le département Doubs (24) à la ligne ferroviaire Belfort – Besançon – Dijon. Par ailleurs, il existe un autre Dannemarie dans le département Haut Rhin (66) à la ligne Belfort – Mulhouse. Il en résulta une confusion chez l’administration postale qui aboutit à une erreur dans le timbre du convoyeur station : la station de Dannemarie en Doubs obtint une couronne avec l’indicatif départemental „66“ (Haut Rhin) au lieu de „24“ (Doubs). Soit personne n’a aperçu cette erreur soit par négligeance, cette fausse couronne a été employée par les convoyeurs de Belfort à Dijon, de Montbéliard à Dijon et de Besançon à Dijon pendent plusieurs années.

Exemple : Lettre simple pour Epinac affranchie de l’émission Empire lauré (YT n° 29, 20c, tarif du 1er janvier 1862), marquée à Dannemarie en Doubs (24) avec le timbre « Dannemarie / (66) » par le convoyeur Besançon à Dijon (B.DIJ) du 1° départ, le 7 octobre 1868, et oblitérée par les PC des GC 1307 de Dijon.

A propos, il n’exista pas de convoyeur station sur la ligne de Mulhouse à Belfort. Donc, une couronne « Dannemarie / (66) » pour Dannemarie en Haut Rhin (66) n’existe pas !

1867 – 1877 : Les Courriers-Convoyeurs-Stations de la Ligne Chambéry à Annecy

1867 – 1877 : Les Courriers-Convoyeurs-Stations de la Ligne Chambéry à Annecy

Auteurs : Louis Mermin et Dr. Wolfgang Martin, Amicale Philatélique d’Annecy

Résumé : La voie ferrée atteint Annecy en 1866 et relie Annecy via Aix-les-Bains avec le réseau P.L.M. Le 5 octobre 1867, un service des courriers-convoyeurs fut établi entre Chambéry et Annecy par Aix-les-Bains. Cet article traite ce service postal pendent la période d’emploi des timbres dits « courrier-convoyeur-station ». Il se concentre sur les stations situées en Haute Savoie, c.à.d. Bloye, Rumilly, Marcellaz-Hauteville, Lovagny et Annecy.

Téléchargement : 1867 – 1877 : Les Courriers-Convoyeurs-Stations de la Ligne Chambéry à Annecy

Article connexe :

Les Marques Postales et Timbres à Date de Rumilly au 18° et 19° Siècle

Timbre essai de 1866 des bureaux ambulants

Timbre essai de 1866 des bureaux ambulants

Pendant l’été 1866 (dates connues du 20 avril au 3 septembre), la brigade « A » du bureau ambulant « Paris à Strasbourg 2° » employa un timbre-essai, portant la date en petits caractères sur une seule ligne et une lettre de brigade très grande. Cet essai a été abandonné par l’Administration, et on ne trouve ce timbre que sur cette ligne et seulement employé par cette brigade.

Exemple : Lettre simple de Paris pour Constantinople/Turquie par Vienne et Kustendjé (Contanţa), affranchie par l’émission Empire dentelé (n° YT 24 et n° YT 22, 80c + 20c ; « PD » en rouge, port payé à destination ; tarif du 1er janvier 1858 par la voie d’Autriche) acheminée par la brigade A du 2° bureau Paris à Strasbourg (timbre-essai au verso), le 7 juin 1866, passée par Vienne, le 9, et arrivée le 16 (timbre à date de Constantinople).

La Poste Ferroviaire en Alsace-Moselle 1846 – 1871

La Poste Ferroviaire en Alsace-Moselle 1846 – 1871

Auteur : Dr. Wolfgang Martin, Amicale Philatélique d’Annecy
Résumé : La création et la propagation des lignes ferroviaires en 19° siècle firent des forces concurrentielles à la poste qui eut un presque monopole sur le transport des dépêches, du courrier et aussi des voyageurs : Le chemin de fer offrit une alternative même plus rapide. Mais si la poste coopérait avec le chemin de fer, la poste pourrait profiter de la vélocité des chemins de fer. Ma présentation montre cette coopération de la poste et du chemin de fer en Alsace-Moselle de 1846 (installation du premier bureau ambulant circulant sur la ligne ferroviaire entre Strasbourg et Mulhausen) jusqu’à 1871, l’année de la perte de deux provinces. Elle suit l’évolution des services postaux ferroviaires et présente les différentes marques postales (inscriptions, timbres à main et oblitérations) sur des lettres, imprimés, journaux et d’autres pièces postales traités par les services de la poste ferroviaire pendant cet époque.

Téléchargement : La Poste Ferroviaire en Alsace-Moselle 1846 – 1871