3 Boulevard du Lycée, 74000 Annecy
Amicale philatélique d’Annecy
1939/40 : L’Armée Tchèque en France

1939/40 : L’Armée Tchèque en France

En haut : Lettre 1er échelon pour l’étranger (Suisse) du 11-1-40 : 2 F 50, tarif du 1-1-40 au 31-1-42. Courrier ouvert par la censure militaire française, avec un grand cachet bleu double cercle : Contrôle postale.

En bas : Au verso de cette lettre on trouve les coordonnées en France de l’expéditeur tchèque. Griffe violette double encadrée, bilingue tchèque et française.

 

Cette lettre eclaire un point d’histoire de la Seconde Guerre mondiale pas forcément très connu : L’armée tchèque aux côtés de l’armée française de septembre 1939 à juin 1940.

Les armées du 3ème Reich envahissent la Tchécoslovaquie et l’armée tchèque est démantelée le 15 Mars 1939.

Les civils et militaires qui ne veulent pas rester sous le régime du protectorat de Bohème Moravie et souhaitent quitter le pays pour rejoindre les alliés de l’Europe de l’Ouest n’ont qu’une solution: la Pologne, indépendante jusqu’à l’invasion allemande du 1er Septembre 1939.

Les militaires tchèques, dans un premier temps, sont engagés dans la Légion Etrangére, avant l’entrée en guerre de la France. Ils seront ensuite regroupés au camp d’Agde où ils formeront une division qui ne sera jamais engagée dans le conflit armé à l’exception des 1er et 2ème régiments d’infanterie qui combattront respectivement à Coulommiers et à La Ferté sous Jouarre en Juin 1940.

Un total de 113 pilotes servirent dans les groupes de chasse, 50 disparurent, les survivants valides regagnèrent l’Angleterre après l’armistice du 22 Juin 1940.

 

Le Courrier des Prisonniers de Guerre Allemands en France

Le Courrier des Prisonniers de Guerre Allemands en France

Cette carte souvenir montre la cérémonie de la reddition allemande le 7 mai 1945 à Reims.

 

Après la reddition allemande du 7 mai 1945, les vainqueurs détiennent 11 094 000 prisonniers de guerre des puissances de l’Axe, dont quatre millions environ furent capturés du 7 au 9 Mai 1945.

Ils seront répartis entre les alliés, la France recevra 937 000 prisonniers de guerre.

La France manquant de tout, les prisonniers sont mal nourris, mal vêtus et mal logés. Les distributions de la Croix rouge permettront d’améliorer ces conditions. Du moins, les prisonniers peuvent communiquer avec leurs familles.

Dans son article, Jean-Louis Perrel rappelle aux modalités d’expédition et de réception du courrier et des colis et il nous montre quelques exemples impressionnantes de cette époque.

Téléchargement:

Le Courrier des Prisonniers de Guerre Allemands en France après la Reddition du 7 Mai 1945

Quelques Témoignages de la Présence Militaire en Savoie de 1792 à 1860

Quelques Témoignages de la Présence Militaire en Savoie de 1792 à 1860

Auteur : JP Déplante, Amicale Philatélique d’Annecy
Résumé : La Poste aux Armées a toujours beaucoup intéressé les historiens et les philatélistes. En ce qui concerne la Savoie il s’agit de l’Armée des Alpes dont nous présentons quelques marques: une belle lettre d’un soldat du camp de TERMIGNON (il faut toujours lire les lettres) et Les Forts de L’Esseillon.

Téléchargement : Quelques Témoignages de la Présence Militaire en Savoie de 1792 à 1860