3 Boulevard du Lycée, 74000 Annecy
Amicale philatélique d’Annecy
1950 – Signature à Saigon de l’Accord Franco Americano Indochinois

1950 – Signature à Saigon de l’Accord Franco Americano Indochinois

Le 23 Décembre 1950, suite à la conférence préparatoire de Pau, Français, Américains et Indochinois signent une convention d’association inter états « Indépendance ». Cette ratification a lieu le 23 Décembre avec le Vietnam, le 25 avec le Cambodge et le 26 avec le Laos. Ces Etats deviennent associés dans le cadre de l’Union Française.

En haut : Lettre 1er échelon pour l’intérieur du 17-12-50 : 15 F, tarif du 6-1-49. Oblitération Krag.

La griffe commémorative a été apposé à l’arrivée à Haiphong, le 23 Décembre 1950, comme le confirme le timbre d’arrivée au verso de cette lettre (à droite) : HAIPHONG NORD VIET-NAM 23-12-1950.

1948 – La Poste Consulaire Française de Jérusalem et la Marianne de Gandon

1948 – La Poste Consulaire Française de Jérusalem et la Marianne de Gandon

Le 25 Avril 1948, Jérusalem est encerclée par la Légion arabe, le service postal est complètement interrompu. Ce même jour, le Consul Général de France, René Neuville demande au Ministère des Affaires Etrangères de lui envoyer 5000 timbres Marianne de Gandon à 6 francs.

En plus, le Consulat, par ordonnance officialise l’acheminement du courrier des ressortissants français par le Consulat et la valise diplomatique. Les lettres arrivent au secrétariat du Ministère des Affaires Etrangères qui les réexpédie à leur destinataire. Le tarif est fixé à 6 F pour la lettre par bateau et 10 F supplémentaires par voie aérienne. En attendant la livraison des Mariannes de Gandon, 300 timbres « AFFAIRES ETRANGERES GRATIS  » sont surchargés : 150 « JERUSALEM POSTES FRANCAISES 6 FRANCS  » et 150 « JERUSALEM POSTE AERIENNE 10 FRANCS « .

Les 5, 12 et 13 Mai 1948, un reliquat de feuille du 6 F rose Marianne de Gandon est utilisé sans surcharge. Ils sont annulés par le grand timbre à date « JERUSALEM POSTES FRANCAISES  » livré le 5 Mai 1948.

En haut: Carte postale représentant le Consulat Général de France à Jérusalem du 13 Mai 1948 adressée à Y Neuville. Affranchie avec un 6 F rose Marianne de GANDON non surchargé.

On connait 15 à 20 courriers affranchis ainsi.

Pour plus de détails, téléchargez l’étude de Jean-Louis Perrel.

Un 15 F outremer Marianne de Gandon de dimension anormale

Un 15 F outremer Marianne de Gandon de dimension anormale

La pièce : Lettre 1° échelon pour l’intérieur du 28-10-52, tarif du 6-1-49 au 30-6-57, oblitération Flier.

 

Dans les Mariannes de Gandon, c’est le 15 F outremer qui  a le plus gros tirage: 6 446 000 000 exemplaires. Il existe en trois types différents que l’on rencontre en feuilles de 100, en carnets et en roulettes, sans oublier les entiers.

Cent onze cylindres ont été necessaires, les petites variétés sont fréquentes. Aprés quarante années passées sur ce sujet, je n’ai jamais rencontré ce format anormalement haut.

Mais voici, une variété un peu bizarre: J’ai découvert ce format anormalement haut. S’agirait-il d’un faux?

Sur l’agrandissement du timbre on remarque une hauteur supérieure de 2 mm au timbre normal. La dentelure est incomplète en haut à gauche, le cadre droit habituellement très rectiligne est sinueux. On peut également voir une différence sur le 2° N de Gandon.

Sur cette copie j’ai rajouté, en partant de la gauche, un timbre dit « petit format », variété qui affecte parfois la ligne supérieure des feuilles de cent timbres. Au centre, un timbre tout à fait banal et la copie du timbre anormalement haut.

Comment expliquer cet écart ? Après examen de plusieurs milliers de 15F outremer je rencontre cette variété pour la première fois. Si quelqu’un a une explication, merci de m’en faire part par courriel à Jean-Louis Perrel.

La Belle Marianne de ma Jeunesse

La Belle Marianne de ma Jeunesse

Auteur : Jean-Louis Perrel, Amicale philatélique d’Annecy

Résumé : La belle Marianne de ma jeunesse….titre que j’ai partiellement emprunté à Julien Duvivier qui réalisa Marianne de ma jeunesse en 1955.

Et belle, car à mon sens par ce travail de taille douce, Pierre Gandon nous montre son immense talent, et ce n’est pas un hasard si le 100 F a été élu plusieurs fois plus beau timbre de France.

Par cette modeste présentation j’espère vous faire partager ces sentiments.

Téléchargement : La Belle Marianne de ma Jeunesse

Jean-Louis Perrel sera heureux de vous répondre à vos observations et à vos questions.

Articles connexes :

Enveloppe réutilisée pour des raisons d’économie de papier

Enveloppe réutilisée pour des raisons d’économie de papier

La pièce (à droite) : Lettre de moins de 20 g expédiée de Paris le 16-6 48 pour la zone d’occupation américaine en Bavière. Tarif pour l’étranger : 18 F, du 1-5-48 au 30-11-48. Oblitération Krag 2ème génération.

Ci-dessous, à droite, verso de la lettre dont l’enveloppe été retournée et réutilisée, en raison de la rareté du papier et de la nécessité de faire des économies. L’affranchissement de cette lettre est remarquable. Rappelons:

  • Le 21 Juin 1948 le Mark est dévalué au 1/10 de sa valeur. Les timbres-poste utilisés dans les zones anglaise et américaine sont surchargés par une ligne de cors, et constituent une nouvelle émission qui conserve sa valeur faciale initiale.
  • Les timbres non surchargés sont dévalués au 1/10 de leur valeur faciale.
  • Les affranchissements mixtes (timbres non sur chargés de la 1ère émission et timbres surchargés) ne seront plus admis après le 23-6-48.

Sur cette lettre :

  • de la 1ère émission  12 Pfennig x 10 +2 Pfennig  x1 = 122 Pfennig soit un pouvoir d’affranchissement de 12,2 Pfennig,
  • de la 2ème émission 12 Pfennig x 2  +2 Pfennig x 1 = un pouvoir d’affranchissement de 26 Pfennig.

Ce qui fait un affranchissement de 38,2 Pfennig, insuffisant, le tarif du 15-9-47 étant de 50 Pfennig pour une lettre  pour l’étranger.

Cachet manuel double cercle avec pont de Teuschnitz du 23 Juin 1948 dernier jour d’admission des affranchissements mixtes.

Bibliographie : Philatélie française