3 Boulevard du Lycée, 74000 Annecy
Amicale philatélique d’Annecy

A partir de 1824, dans le Duché de Savoie, les timbres « RETRODATO » remplacent les timbres « déboursé » introduits par la poste française pendant la période des Départements Conquis (84 MONT-BLANC et 99 LEMAN).

 

Voici un bel exemple : Marque de port dû TANINGE, marque du bureau à remise du 1er janvier 1844 à 1849. Taxe à 6 soldi (2eme rayon de 30 à 110 kilomètres) – tarif du 30 avril 1844 – Inconnu à Chambéry, d’où la marque CHAMBÉRY / RETRODATO LUG. 15, (1) : la lettre est retournée « à ses parents à Rumilly par Bonneville ». Adressée à Rumilly (en Albanais), la Poste débourse, une

nouvelle fois la lettre (marque française grattée linéaire de RUMILLY LUG.16 ( ?) (2)). Il s’agit, en réalité, de Rumilly sous Cornillon (4), par  La Roche et non par Bonneville. La lettre est, une nouvelle fois déboursée à LA ROCHE (marque de port dû utilisée de 1823 à 1849) LUG. 25 (3). L’adresse est modifiée « au bureau de Mr l’Intendant Général Chambéry » où elle parvient le 5 août (AGO.5) (5).

Le timbre RETRODATO de Chambéry :

CHAMBÉRY : marque non signalée dans le catalogue Domenech en 1966,  mais signalée par Vollmeier (1985). Cette marque est connue de novembre 1830 à janvier 1848 en noir. De plus, Vollmeier a vu cette marque en rouge en novembre 1838. Mais l’utilisation de cette marque comme RETRODATO n’est pas signalée.

RETRODATO : Vollmeier signale cette marque de Chambéry d’août 1829 à août 1838 en rouge. Voici cependant une utilisation à partir de 1844. (La lettre n’est pas datable, mais la marque TANINGE n’existait pas avant 1844.)

Littérature :

  • Domenech, Michel : Marques Postales et Oblitérations de Savoie des Origines à 1876, Chambéry, 1966.
  • Vollmeier, Paolo (ed.) : Storia Postale del Regno di Sardegna dalle Origini all’Introduzione de Francobollo, volumes I, II, III, Castagnola (Suisse), 1985.

Page marcophile connexe : 1824 : Les timbres « RETRODATO ».